Portrait de Brielle Beardy-Linklater – Portrait of Brielle Beardy-Linklater

English will follow

Brielle Beardy-Linklater est une militante bi-spirituelle transgenre autochtone. Passionnée et déterminée, elle lutte pour la décolonisation et la sécurité de sa communauté. Cette femme trans autochtone qui a déjà marqué l’histoire en obtenant un siège au Parlement sera le premier sujet d’une série de portraits d’excellence QTBIPOC.

En 2017, elle a attiré l’attention de tout le pays lorsqu’elle est devenue l’une des 338 déléguées du programme Héritière du suffrage. Elle a remporté le concours pour représenter sa circonscription fédérale à la Chambre des Communes, faisant d’elle la première femme trans à occuper un tel poste.

Issue de la Nation cri Nisichawayasihk du Manitoba, Brielle Beardy-Linklater quitte sa réserve amérindienne natale à l’âge de 12 ans, pour s’installer dans la municipalité de Thompson, une petite ville dans le nord du Manitoba. Quoique son départ de la réserve a été un défi pour elle, elle exprime la joie d’avoir grandi dans une petite ville, malgré les difficultés éprouvées en tant qu’une adolescente marginalisée transgenre.

La culture et l’environment autour de Beardy-Linklater en grandissant ont beaucoup influencé la personne qu’elle est devenue aujourd’hui et son engagement envers les causes qu’elle défend. Les nombreuses conversations avec les aînés de son village, à qui elle rendait fréquemment visite dans un foyer de soins pour personnes âgées, ont beaucoup marqué la jeune femme. Les forêts et les rivières qui l’entourent durant toute sa vie, font de la nature une source de réconfort pour elle.

Déterminée à poser un changement pour les  droits des personnes trans et autochtones, elle travaille directement avec le gouvernement et auprès de sa communauté.

En plus d’obtenir un siège à la Chambre des Communes, ce qui est un accomplissement, elle a également cofondé l’organisme Pride North of 55 pour apporter des services et des ressources aux personnes TGLBQ+ dans le nord du Manitoba.

Beardy-Linklater est déterminée à utiliser ses expériences de femme trans de la Nation cri Nisichawayasihk pour représenter sa communauté en se présentant pour le NDP en 2020. Son engagement politique n’est pas surprenant puisqu’elle a déjà déclaré que le fait d’avoir quelqu’un comme elle pour défendre les droits des Premières Nations soutient le changement radical qu’elle revendique.

Nous pouvons nous attendre à continuer de voir Brielle Beardy-Linklater comme leader de sensibilisation des personnes bi-spirituelles et trans autochtones dans les années à venir.

Article par Syana Barbara


Brielle Beardy-Linklater is a two-spirited transgender indigenous activist. Passionate, bold and determined, she is actively involved in decolonization efforts & restoring safety in her community. As an indigenous trans woman who has already made history with a seat in Parliament, she was the perfect inspiration for our first portrait in the QTBIPOC excellence series!

Brielle Beardy-Linklater has gained nationwide attention when she became one of the Daughters of the Vote, a competition of 338 participants, making her the first transgender woman to take a seat in the House of Commons.

Born in the Nisichawayasihk Cree Nation, Beardy-Linklater left her native reserve at 12 years old, when she relocated to the small municipality of Thompson, north of Manitoba. Leaving the reserve was heartbreaking, however, she expresses joy for growing up in a small town, despite facing many challenges and being marginalized as a trans native youth.

Her love for nature stems from growing up surrounded by rivers & forests. She also speaks fondly of her elders whom she frequently visited in a senior care home in Thompson. Her roots have profoundly influenced the person she is today and her commitment to the many causes she advocates for.

As an agent of change, she works directly with the government and her community to defend and promote transgender and indigenous rights.

In addition to having a seat in parliament in 2017, which is a landmark among her many accomplishments, she has also co-founded a grass-root organization named Pride North of 55 to provide help and resources to the TGLBQ+ community of Northern Manitoba.

This driven Nisichawayasihk Cree woman has a lot of determination to bring change. She plans on running for the NDP in 2020. This comes as no surprise since she has stated that having someone like herself advocating for First Nations rights is an effective way to bring radical change.

Beardy-Linklater is determined through her involvement in politics to be the voice of transformation. We can anticipate her to take front and center stage for the transgender and indigenous people she represents.

Article by Syana Barbara

Share on facebook
Partager cette publication