Marie-Marcelle Godbout (1943-2017)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

C’est avec le cœur gros que nous vous annonçons le décès de notre fondatrice, Marie-Marcelle Godbout, à l’âge de 73 ans (1943-2017).

Notre chère Mimi nous a quitté dans son sommeil dans la nuit de vendredi à samedi.

Marie-Marcelle a écrit les premières pages du mouvement des personnes transgenres au Québec. Connue d’abord au cabaret comme la magicienne Mimi de Paris, elle a fondé l’Aide aux Trans du Québec (ATQ) en 1980. Impliquée dans la cause qui a été sa vie, elle a témoigné, sur toutes les tribunes, des réalités encore souvent méconnues des personnes transgenres.

Elle a été d’une importance primordiale dans l’avancée des droits LGBTQ en étant à l’avant-plan de multiples conférences et rencontres avec les politiciens de tous les paliers.

Derrière son courage et sa dignité se cachait une femme de coeur et de générosité. Le monde ne compte plus les personnes qu’elle a accompagné par son écoute active, 24 heures sur 24 pendant plus de 37 ans. Ce sont des milliers de personnes de partout dans la francophonie qu’elle a écouté dans leurs moments difficiles, qu’avec sa patience et son cœur en or elle a transformé et sauvé leur vie.

Nous offrons nos condoléances à Jean-Noël, Patrick, Marie-Lou, Emilou, Jessie ainsi qu’à toute sa famille et à ses proches.

Aussitôt que possible, nous vous ferons parvenir les informations nécessaires pour ceux qui désirent lui rendre hommage.

-30-

Pour information
Anaïs Roy
855-909-9038 #2

Statistiques sur les personnes transgenres

Saviez-vous que chez les personnes transgenres:

  • 78% rapportent avoir été victimes de harcèlement verbal
  • 48% ont même été victime d’assaut (armé ou sexuel).
  • 40% des patients suivis en clinique d’identité du genre en Alberta entre 1996 et 2008, ont eut recours à une chirurgie de réassignation sexuelle.
  • De façon générale, 10% des crimes contre la personne au Canada ont des motivations reliées à l’orientation sexuelle! Ce nombre atteint 17% au États-Unis!
  • 8.3%(1/12) des personnes MTF aux États-Unis  courent la chance de se faire tuer alors que le taux normal est de 0.005% (1/18000). C’est 1500 fois plus élevé.
  • 34% des personnes trans obtiendront un diplôme d’étude supérieure contrairement à 27% dans la population générale.
  • 70% ont déjà pensé au suicide et entre 33% y ont déjà eu recours.
  • Le taux de suicide est 20 fois moins élevé une fois que les personnes trans « traité » pour leur trouble de l’identité que chez les « non-traité »
  • 24% utilisent des hormones du marché noir.

20Saviez-vous que dans la population en générale:

  • 61% de la population croient que le pays devrait mettre en place une loi pour la protection des personnes trans contre la discrimination.
  • 57% de la population croient qu’une telle loi est déjà en place!
  • Généralement, 1% de la population ressent un inconfort de quelques ordre vis-à-vis leur genre.
  • Généralement, 1 personne sur 4000, aura recours à un traitement médical vis-à-vis cet inconfort de genre.
  • Et généralement, 1 personne sur 6000 effectuera une transition pour vivre complètement dans le genre de son choix.
  • 30% n’ont jamais entendu le mot transsexuel
  • Seulement 56% croient qu’il y a une différence entre l’orientation sexuelle et l’identité de genre.
  • 16% croient qu’être trans c’est mal.
  • La prévalence du transsexualisme (MTF et FTM) serait située entre 1/10 000 et 1/50 000 (HAS 2009 P.19)

Saviez-vous que chez les jeunes transgenres:

  • 33.3% ont déjà attentés à leur vie
  • 34% à 55% déclarent avoir déjà été victime de violence physique.
  • 74% se déclarent victime de harcèlement sexuel.
  • Au moins 38% déclarent ne pas se sentir en sécurité à l’école due à leur expression de genre. Alors que cette statistique atteint 20% chez les répondant hétéro.
  • 96.1% rapportent avoir entendu des commentaires négatif au sujet de l‘expression de genre.
  • 85.1% rapportent avoir été victimes de harcèlement verbal à propos de leur orientation sexuelle ou leur identité.

Saviez-vous qu’en regard au travail:

  • Entre 13% et 56% de personne « trans » on perdu leurs emploi pour des raison d’identité de genre.
  • Entre 13% et 47% de personne « trans » se sont vu refusé un emploi pour des raison d’identité de genre.
  • Entre 22% et 31% de personne « trans » ont été victime de harcèlement verbal ou physique au travail.

Saviez-vous qu’en regard à la santé:

  • Entre 12% et 28% des transsexuelles MTF sont infectée par le VIH vs 2 à 3 % des FTM
  • Près de 25% des personnes trans affirment avoir déjà été hospitalisé pour des problèmes de santé mentale.
  • Près de 33% des personnes trans affirment avoir déjà fait au moins une tentative de suicide.

Ces statistiques proviennent de plusieurs sources et de plusieurs pays ou régions dans le monde. Certaines doivent être interprété en contexte. Mais malgré tout, on peut tirer une observation générale.

Pour ceux qui voudrait avoir plus de statistiques et les sources, visitez le site de Victoria Stuart où vous y trouverez un document d’où proviennent plusieurs de ces chiffres.

Les procédures de changement de nom au Québec pour les personnes transgenres

Voici un petit document qui résume les démarches et procédures auprès du Directeur de l’état Civil du Québec pour un changement de nom pour une personne transgenre.

Voici également le formulaire de demande d’analyse préliminaire pour le changement de nom.

Veuillez noter que nous offrons les services d’assermentation. Contactez-nous au admin@atq1980.org pour plus de détails.