• Pleurons notre humanité et la condition féminine !

    Après avoir écouté l’entrevue de Richard Martineau, Jonathan Trudeau et Denise Bombardier, la communauté LGBTQIA2+ est abasourdie par tant d’ignorance et de hargne au sujet de la diversité des orientations sexuelles et des identités de genres. Tout d’abord, il semblerait qu’une femme ne pourrait pas avoir « des couilles » dans le sens d’avoir du « gots » ou même au sens propre, car une femme possède un utérus obligatoirement selon Denise Bombardier. Par cette affirmation, nous constatons que madame Bombardier a vraiment un point de vue binaire des identités de genre et de sexe en société. Nous sommes désolés de vous l’apprendre, mais selon les chromosomes et la génétique, une femme peut techniquement avoir…

  • Pénis et vagin ne font pas les identités de genres ni les lois de la nature

    Par Julien Leroux-Richardson Président d’Aide aux Trans du Québec. Tel que le reflètent nos lois, ainsi que la recherche scientifique, le sexe physique interne et/ou externe de naissance d’une personne ne définit pas son genre. Né.e. avec un vagin, avec un pénis ou avec les deux sexes externes et/ou internes ou une combinaison des deux, un être humain peut être cisgenre, transidentitaire ou intersexe. De plus, le spectre du genre ne se résume pas à deux pôles fixes. Des variations sont observables chez tous les membres de la société. Personne n’est à 100% masculin, ou à 100% féminin. C’est pourquoi, peu importe le physique à la naissance, nous choisissons la…

  • Marie-Marcelle Godbout « Les épreuves de ma transsexualité »

    Texte tiré de nos archives. À 53 ans, Marie-Marcelle demeure une énigme pour la plupart d’entre nous. Arrière-petite-nièce de l’ancien premier ministre Adélard Godbout, celui-là même qui a permis aux femmes de voter au Québec, Marie-Marcelle était certaine, durant sont enfance d’être une petite fille dans un corps de garçon. On imagine déjà une adolescence difficile et une vie adulte parfois douloureuse, Heureuse depuis 20 ans dans sa nouvelle peau, Marie-Marcelle a non seulement un compagnon de vie stable mais, bien qu’elle veuille garder ce fait discret, elle a aussi élevé un enfant, Patrick. Invitée à la 1000e émission Claire Lamarche en raison de l’intérêt que lui porte le public,…

  • Marie-Marcelle Godbout : Une vie de combat

    Texte tiré de nos archives. Marie-Marcelle a écrit les premières pages du mouvement des personnes transsexuelles au Québec. Connue d’abord au cabaret comme la magicienne Mimi de Paris, elle a fondée l’Association des personnes transsexuelles du Québec (ATQ), il y a 30 ans. Aujourd’hui, elle continue à témoigner partout des réalités encore souvent méconnues des personnes transsexuelles. Derrière ce courage et cette dignité se cache une femme de coeur et de générosité. Portrait d’une battante au coeur d’or.Le matin du 1er mai 2010, Marie-Marcelle déguste une brioche, assise sur un canapé rouge de l’hôtel des Gouverneurs à Montréal. Elle porte un ensemble bleu, simple, mais élégant. Elle est là pour…

  • Marie-Marcelle Godbout (1943-2017)

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE C’est avec le cœur gros que nous vous annonçons le décès de notre fondatrice, Marie-Marcelle Godbout, à l’âge de 73 ans (1943-2017). Notre chère Mimi nous a quitté dans son sommeil dans la nuit de vendredi à samedi. Marie-Marcelle a écrit les premières pages du mouvement des personnes transgenres au Québec. Connue d’abord au cabaret comme la magicienne Mimi de Paris, elle a fondé l’Aide aux Trans du Québec (ATQ) en 1980. Impliquée dans la cause qui a été sa vie, elle a témoigné, sur toutes les tribunes, des réalités encore souvent méconnues des personnes transgenres. Elle a été d’une importance primordiale dans l’avancée…